Une famille abandonnée [Montréal, 1888]

La Patrie, 16 juin 1888

« Famille sans abri

une femme du nom de Blanchet, accompagnée de cinq enfants, s’est présentée ce matin au chef de police, en déclarant qu’elle se trouvait absolument dénuée de ressources. Ses enfants sont âgés respectivement de 6,5,4 et 3 ans, le plus jeune n’a que deux mois. Interrogée par le chef de police, cette femme n’a pu donner de renseignements bien clairs.

Ses versions sont absolument contradictoires. Elle se disait venant de Ste Lucie de Rimouski et immédiatement après, déclarait que son domicile était établi à Barry, Ontario. Le mystère au sujet de son mari est tout aussi complet. Après l’avoir fait passer pour mort depuis quatre mois, elle a prétendu qu’atteint d’aliénation mentale, il l’avait abandonnée.

Quoiqu’il en soit le sort de cette malheureuse et de ses enfants est des plus tristes. Il est probable que les deux aînés seront envoyés à Québec où ils ont trouvé un abri, le bébé va être porté au couvent des soeurs.  »

Billets reliés

Aventures extraordinaires d’une jeune fille de Rimouski en 1918

Collision [Intercolonial, entre le Bic et Rimouski, mars 1889]

Arrestation du Dr Crippen à Pointe-au-Père, auj. Rimouski [31 juillet 1910]

Description de la seigneurie de Rivière-du-loup en 1815

Trois Français disparaissent [Montréal, 1910]

Publicités