Evadé de l’asile [Beauport, 1866]

Le Canadien, 31 octobre 1866

« EVASION. – Un insensé de l’asile de Beauport, nommé William Lannan, s’est échappé de l’asile le 7 du courant, et on n’en a pas entendu parler depuis. Il est âgé de 23 ans et est d’une taille de 6 pieds environ. Sa propension dominante était de se jeter à l’eau. Toutes informations données, soit à l’asile, soit chez le père de l’infortuné, John Lannan, au Lac Beauport, seront reçues avec reconnaissance. »

Selon le ‘Sixth annual report of the board of inspectors of asylums, prisons, &c., for the year 1866’ (PDF, voir p. 83), William Lannan a été admis à l’asile le 9 juillet 1866 (mania). Son état s’étant amélioré, il a obtenu son congé le 3 octobre.

Billets reliés

Mort d’un guérisseur [Beauport, 1895]

Un prisonnier de guerre américain s’est enfuit! [Beauport, 1813]

L’Incendie de l’asile de Beauport, 29 janvier 1875

En prison à huit ans [Kingston, 1845]

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Médecine, Personnages et événements, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Evadé de l’asile [Beauport, 1866]

  1. Sébastien dit :

    Admis le 9 juillet pour 86 jours. Ce qui nous mène au 3 octobre où il a été « libéré ». comment a-t-il pu s’évader 4 jours plus tard s’il avait deja recu son congé? Je ne comprends pas.
    Le rapport dit aussi qu’il s’est échappé.
    Ce que je comprend bien, c’est qu’on a perdu sa trace depuis 2 semaines…

    J'aime

  2. Les documents n’indiquent pas de ré-admission. Peut-être est-il resté à l’asile en attendant qu’un membre de sa famille vienne le chercher?

    J'aime

  3. Louise dit :

    Votre blogue est très intéressant!

    J'aime

  4. Sebastien dit :

    … peut etre … merci !

    J'aime

  5. Jean-Jacques Bertrand dit :

    J’ai cessé de rechercher les parents d’Elisa White, femme d’un de mes descendants directs, Télesphore Bertrand ( ND de Lévis 1853 ) On y mentionne qu’elle était internée très jeune au Beauport Lunatic Asylum. À l’époque de mes recherches en 1990, M. Lessard du pavillon Casault soutenait qu’elle était possiblement irlandaise, devenue orpheline durant la traversée et qu’elle dût trouver refuge à Beauport après une période de quarantaine.
    Votre site est très intéressant.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.