Recherche date/lieu mariage de Roland Laliberté- Elia Morasi

Bon samedi à tous!

Je suis à la recherche de la date et du lieu du mariage de Roland Laliberté et d’Elia Morasi. Roland Laliberté, fils d’Ernest Laliberté et de Justine Lessard (soeur d’Elise Lessard, mon arrière-grand-mère). J’aimerais aussi connaître le nom des parents d’Elia Morasi.

merci,

Vicky

numérisation0025

Publicités

7 commentaires

  1. Allen Hynek dit :

    Bonjour Vicky,

    Avez-vous trouvé le lieu de mariage de Roland Laliberté- Elia Morasi? Si non, il me ferait un grand plaisir de vous aider.

    À bientôt.

    Allen Hynek

    J'aime

  2. Bonjour, je n’ai pas trouvé le lieu. Probablement pas le Maine; je pencherais pour la Californie.

    J'aime

  3. Allen Hynek dit :

    Avant de continuer les sérieuses recherches généalogiques, j’aimerais me présenter à ceux d’entre vous qui ne me connaissent pas. Je suis un enquêteur privé qui est spécialisé sur les personnes disparues mystérieusement et un ovniologue depuis de nombreuses années. De plus, je félicite la créatrice de ce passionnant site web, Vicky Lapointe.

    Pour cette carte mortuaire, si elle est authentique, les recherches devraient être d’une courte durée. Nous voyons quelques renseignements et une photographie d’un jeune militaire de la Marine des États-Unis qui est décédé probablement au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, c’est-à-dire durant la Guerre de la Corée (juin 1950 – juillet 1953). À ne pas oublier, que la Corée du Sud était soutenue par les États-Unis et le tout est estimé à 2 millions de morts civils et militaires.

    Pour le lieu du mariage du sergent Roland Laliberté, il est possible que ce fût un mariage militaire dans un pays étranger puisque les militaires pouvaient se marier sur toutes les « terres continues ». Il est donc facile de vérifier le registre des mariages de la Marine des États-Unis si c’est le cas. Pour certifier réellement le lieu du mariage du sergent Roland Laliberté, amorçons immédiatement les intrigantes recherches.

    À bientôt.

    Allen Hynek

    J'aime

  4. Complément d’information – grâce au babillard d’Ancestry, il y a quelques semaines, on a porté à ma connaissance l’article suivant. Notez l’orthographe du prénom de l’épouse. Ella au lieu de Elia.
    « SAN DIEGO UNION DECEMBER 14, 1953 PAGE 14

    DAMAGES ASKED IN ROAD DEATH

    A complaint asking $75,000 damages in the traffic death of her Marine husband is on file in Superior Court.
    The complaint by Mrs. Ella M. Laliberte of Los Angeles was brought against Pfc. John N. Kaul, 21 of Camp Pendleton. Kaul’s auto, according to police reports, struck and killed S/Sgt. Roland Joseph Laliberte, 24, also of Camp Pendleton, while he was changing a tire on his auto beside Highway 101 in Carlsbad on Feb. 2. The police report said Kaul admitted dozing at the wheel.

    There was an earlier report that the coroner found no negligence in the death. I didn’t find any outcome of the lawsuit. »

    J'aime

  5. Allen Hynek dit :

    DOMMAGES ET INTÉRÊTS DE LA MORT DU SERGENT ROLAND JOJEPH LALIBERTÉ SUR L’AUTOROUTE 101

    Une plainte demandant aux dégâts(des dommages et intérêts) de 75,000 $ pour la mort de son mari marin est sur le dossier dans la Cour Supérieure.
    La plainte par Mme Ella M. Laliberté de Los Angeles a été apportée contre Pfc. John N. Kaul, 21 de Camp Pendleton. Kaul auto, selon des rapports de police, il a frappé et a tué le sergent Roland Joseph Laliberte, 24 ans, aussi du Camp Pendleton, tandis qu’il changeait un pneu sur son auto à côté de l’Autoroute 101 dans Carlsbad le 2 février 1953. Le rapport de police a dit que Kaul a admis somnoler au volant. Il y avait un rapport précédent que le médecin légiste n’a trouvé aucune négligence dans la mort. Je n’ai pas trouvé de résultat du procès. Traduction : Reverso

    http://boards.ancestry.co.uk/surnames.morasi/1.1/mb.ashx

    http://www.findagrave.com/cgi-bin/fg.cgi?page=gr&GRid=88192182

    Allen Hynek

    J'aime

  6. Allen Hynek dit :

    Bonjour Vicky,

    Il est possible que cette publication soit authentique dans le journal SAN DIEGO UNION. Toutefois, il est toujours préférable d’avoir la découpure originale de cet article ou mieux, le rapport de police de SAN DIEGO.

    Il est bien mentionné dans le journal SAN DIEGO UNION que le sergent Roland Joseph Laliberté habitait au Camp Pendleton avant cet accident d’automobile. Si c’est une historicité, le département d’histoire – Marine Corps Base Camp Pendleton – a surement conservé les dossiers et voici le numéro de téléphone 760-725-5758 où tu pourras trouver tous les renseignements que tu cherches actuellement.

    À bientôt.

    Allen Hynek

    J'aime

  7. Merci pour ces tuyaux! Je prends tout cela en note et quand je pourrais, je vais continuer mes recherches à ce sujet. Je vais aussi regarder du côté de fold3.com

    J'aime

Les commentaires sont fermés.