Une canadienne française décroche un rôle à Hollywood [1930]

La Justice de Biddeford, 3 janvier 1930

« Canadienne choisie

Parmi les centaines de jeunes filles qui se sont rendues à Holywood, Cal., ces jours derniers avec l’intention d’obtenir un rôle quelconque dans « Hollywood Nights » et qui ont subit la grande épreuve, on cite une jeune Canadienne française du nom d’Yvonne Pelletier, âgée de 16 ans qui, par son habileté comme artistes et ses manières gracieuses, vient d’être choisie pour remplir un rôle important dans « Fast Workers ».

Mlle Pelletier est une jolie jeune fille aux yeux bleus, et, par ses manières distinguées et gracieuses, elle attira aussitôt l’attentions des directeurs qui la choisirent parmi des centaines d’autres pour un rôle importants.

Mlle Pelletier est née à Port Henry, Coolmbie-Anglaise [sic], mais sa famille déménagea à San Diego, Cal., alors qu’elle n’avait qu’un an. On dit que dès son bas âge, elle faisait déjà preuve de ses talents d’artistes. Danseuse habile, elle possède en plus une jolie voix et elle joue à merveille de la harpe et du violon. »

Il existe un film intitulé ‘Fast Workers‘ mais il date de 1933. Yvonne Pelletier n’apparaît pas au générique.

Yvonne Pelletier a joué dans quelques films, dont « Riders of the Purple Sage » (Vengé) un western qui date de 1931.

Elle s’est mariée en 1942. Le document indique qu’elle est la fille de Chas. A. Pelletier né à Augusta, Maine et de Minnie A. Smith, née à Charleston, Illinois et qu’elle est décoratrice d’intérieur.

Il n’est pas évident de trouver une photo d’Yvonne Pelletier, mais je crois que c’est elle qui figure sur l’affiche du film ‘Lightning Triggers’ (1935).

Billets reliés
L’or de la Californie: l’épopée des Rioux de Trois-Pistoles (1849-1852)

F.-X. Aubry, l’écumeur des plaines, meurt à Santa Fe, Nouveau-Mexique [1854]

Lettres du Klondike [1898]

Le tremblement de terre de San Francisco [18 avril 1906]

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Histoire des francophones hors Québec, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Une canadienne française décroche un rôle à Hollywood [1930]

  1. JD Bourgault dit :

    Une canadienne-française qui ne parlait très vraisemblablement que fort mal français (si elle le parlait), étant née au BC d’un père franco-américain et d’une mère 100% américaine et ayant vécu en Californie pour la quasi-totalité de sa vie. Vraiment, ça prenait pas grand chose pour nous rendre fier à l’époque…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.