Retrouvé cinq jours plus tard [Grandes-Piles, 1905]

La Patrie, 26 décembre 1905

DISPARITION EXPLIQUEE


UN VIEILLARD TROUVÉ DANS SA MAISON, MORT DEPUIS PLUSIEURS JOURS.

(Dépêche spéciale à La Patrie)
GRANDE PILES, 26 – M. Nestor Désilets a découvert ce matin le cadavre d’un nommé Antoine Morissette, mort subitement depuis plusieurs jours, et que les voisins s’étonnaient de ne plus voir depuis cinq jours.

Cette absence prolongée inquiéta les voisins qui se décidèrent à enfoncer une des fenêtres pour pénétrer dans la maison habitée par Morisette. Il fut trouvé dans son lit. Le lit n’avait pas été dérangé, et tout fait croire que la mort est survenue durant le sommeil.

M. Morisette était âgée de 61 ans, et célibataire. Il était né aux Trois-Rivières, marchand de cette ville. Depuis six mois il s’était retiré des affaires et était venu demeurer ici. Il avait une bonne aisance. Le coroner Vanasse a été prévenu, et tiendra une enquête demain.

Billets reliés
Enterrée vivante [Montréal, 1874]

Où est Daniel Fynn? [Montréal, 1913]

Jugée morte [Montréal, 1823]

L’épidémie de choléra de l’été 1832 à Québec

Publicités