Plaidoyer pour les bibliothèques paroissiales [Ayer’s Cliff, 1901]

Le Progrès de l’Est, 9 avril 1901

Ayer’s Flat [Note: auj. Ayer’s Cliff]
-Les citoyens du village de Ayer’s Flat viennent de jeter les bases d’une bibliothèque publique avec une centaine de volumes. C’est un humble commencement mais digne d’un bel éloge. Quand les autres municipalités en feront-elles autant? Toutes les paroisses devraient avoir leur bibliothèque publique avec quelques centaines de volumes sur les arts, les sciences usuelles, l’agriculture, l’histoire, la géographie, etc, l’histoire et la géographie, de notre pays devant y tenir la première place ainsi que les bons écrits de tout genre des hommes de lettres canadiens. L’établissement de petites bibliothèques paroissiales serait aisé si l’on voulait s’en donner la peine et montrer un peu de bonne volonté.

Les choses ont bien changées pour les petites paroisses. Par exemple, le réseau BIBLIO du Québec regroupe maintenant 780 bibliothèques desservant plus de 333 000 abonnés, pour le plus grand plaisir des amateurs de lecture.

Billets reliés
Une visite de la bibliothèque municipale de Montréal en 1943

Un criminel américain capturé en Estrie [19 août 1913]

Parti sans laisser d’adresse [Coaticook, juillet 1891]

Inauguration de la bibliothèque Saint-Sulpice de Montréal [1915]

Advertisements

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Éducation et lieux de transmission du savoir, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.