Sergueï Rachmaninov donne un récital à Montréal en 1920

De la grande visite à Montréal en ce 31 mars 1920! Le compositeur et pianiste russe Sergueï Rachmaninov -en exil depuis la Révolution russe – démontre tout l’étendue de son talent en donnant un récital pour le public montréalais. Le public apprécie.

La Patrie, 28 février 1920
La Patrie, 28 février 1920

La Patrie, 1er mars 1920

RACHMANINOFF AU MAJESTE

Le maître Rachmaninoff, modeste et si distingué, a reçu une ovation bien mérité quand, hier après-midi, il apparaissait au His Majesty. Le célèbre pianiste et compositeur russe était déjà connu à Montréal, et il revenait devant un auditoire conquis à son art, depuis sa première visite.

Le récital a débuté par une étude, Opus 3, de Pagnanini-Schumann et une sonate, Opus 58, de Chopin, rendues avec une maîtrise parfaite.Les quatres études de Chopin ont suivi. Le charme et la délicatesse de ces oeuvres ont apru dans toute leur grâce exquise et leur finesse prenante sous les doigts de Rachmaninoff et par son âme exprimée fortement.

Le grand artiste russe est aussi un auteur. Les tableaux de Rachmaninoff ont été rendus […], il va sans dire, avec une perfection que bien d’autres ne réussiraient jamais égaler.

Une étude de Rubinstein, une de Seriabine, deux de Listz et une de Paynanini-Listz terminaient le programme.

Rachmaninoff a été spécialement applaudi pour la danse des gnomes de Listz et la Campanella de Pagnanini-Listz. En rappel, l’artiste a rendu l’une de ses oeuvres et le rideau s’est fermé sous un tonnerre d’applaudissements.

Billets reliés
Edith Piaf donne un spectacle au Monument national [Montréal, 1948]

Sarah Bernhardt suscite la colère du clergé [Québec, 4 et 5 décembre 1905]

Une bourse pour le prodige André Mathieu [1936]

La voix magnifique de Mlle Eugénie Tessier [1887]

Publicités

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.