La famille Martineau quitte le Québec pour le Dakota du Nord [1885]

Le Progrès de l’Est, 16 juin 1885

Ste Edwige de Clifton
-Notre paroisse vient de perdre l’un de ses citoyens les plus estimés et respectés. M. Guillaume Martineau, établi ici depuis plus de vingt-cinq ans, est parti la semaine dernière, avec sa famille, pour le Dakota, où il a un de ses frères [note: Adrien?] qui l’y a précédé il y a environ trente ans et a amassé une jolie fortune. Un de ses fils, l’aîné, est à l’école à Pembina depuis quatorze mois. Il va se fixer dans les environs de Neche, comté Pembina, à environ sept milles de la frontière du Canada. Il est parti d’ici jeudi dernier, devant s’arrêter en route à St. Marcel, comté Richelieu, où demeure la famille de son épouse, née Dumonlin. Il a dû se remettre en route lundi pour continuer son long voyage, viâ Winnipeg. Avant son départ, ses nombreux amis lui ont présenté de forts jolis cadeaux, comme marque de reconnaissance pour ses nombreux services et comme souvenir. Il a été fort touché de cette expression de sympathie et c’est à peine s’il a pu remercier ceux qui s’empressaient autour de lui, tant l’émotion s’était emparé de lui. Il m’a prié d’offrir ses remerciements les plus sincères à ses bons amis, M. le curé Lussier en tête, et de leur dire qu’il emporte d’eux tous le meilleur souvenir. Dans sa personne, le canton de Clifton perd l’un de ses habitants les plus intelligents et influents. Espérons que la séparation ne sera point pour toujours. Dans tous les cas, si elle cause ici un vide difficile à remplir, les Canadiens-français de là-bas peuvent se féliciter de l’acquisition qu’ils vont faire. Nous souhaitons à notre ami succès, prospérité, bonheur dans sa nouvelle patrie, et nous lui disons: à revoir!

Guillaume Martineau a épousé Rosalie Fonteneau dit Dumoulin à Saint-Marcel-sur-Richelieu le 10 septembre 1860. Le couple a élevé ses enfants à Sainte-Edwidge-de-Clifton.

Le recensement canadien de 1891 indique qu’une partie de la famille était déjà revenue à Sainte-Edwidge-de-Clifton.

L’arbre généalogique de la famille est en ligne (j’ignore s’il est complet).  Il donne quant même un aperçu de l’éparpillement des enfants de Rosalie et Guillaume aux États-Unis et au Canada: Romain au Dakota du Nord, Josaphat en Alberta et Aglaé à Sainte-Edwidge. Les écrits de Romain sur le Dakota ont servi à la rédaction du livre ‘Footprints from the past : St. Joseph’s Parish, 1848-1983, St. Anthony’s Parish, 1883-1983, Leroy-Bathgate, North Dakota‘.

Des bénévoles ont transcrit en 2012 les épitaphes des tombes du cimetière de Sainte-Edwidge-de-Clifton. Rosalie Dumoulin serait décédée le 1er avril 1922 et Guillaume Martineau le 29 avril 1923.

Billets reliés
John F. Vachon, photographe [États-Unis, 1914-1975]

Jour national des Canadiens-français à l’exposition de Chicago [1933]

La St-Jean-Baptiste à Minneapolis, Minnesota, en 1883

Parti sans laisser d’adresse [Coaticook, juillet 1891]

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Histoire des francophones hors Québec, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.