St-Cyr Crossing, un jeune village prometteur [1885]

Le Progrès de l’Est du  17 mars 1885 nous parle de St-Cyr Crossing, une jeune paroisse des Cantons-de-l’Est promise à un bel avenir. L’article plaide pour un investissement de capitaux dans cette dynamique localité.

St-Cyr Crossing.
-Située dans le canton de Cleveland, entre Richmond et Danville, cette localité jouit actuellement d’une importance qui mérite d’être signalée au public. Jusqu’à il y a quelques années, ce chemin de traverse était surtout considéré comme un entrepôt pour le commerce du bois et de l’écorce. Mais il s’y est fait des établissements depuis peu qui lui donnent un aspect tout différent. M. Charles Labonté a ouvert ici un joli magasin dont le débit est déjà très actif; la compagnie du Grand Tronc vient de construire une maison pour les hommes de section qui devra centraliser les affaires davantage; M. Cadotte a fait les achats de terrains nécessaires pour y élever un grand moulin dont le fonctionnement devra employer beaucoup de monde. Nous avons déjà les boutiques de forge et autres établissements d’utilité première que l’on rencontre dans les jeunes villages. Outre ces établissements, on remarque aussi un bon nombre de jolies maisonnettes qui offrent dans leur ensemble un coup d’oeil très plaisant. Il y a réellement beaucoup d’esprit d’entreprise dans ce centre nouveau, et le commerce, sustenté par la quantité d’écorce et de bois de tout genre qu’on y apporte chaque jour, ne saurait manquer d’y rencontrer beaucoup de succès. Avec un peu de capitaux, il pourrait certainement se former ici un centre d’affaires assez considérable. C’est ce que nous attendons.

Aperçu de la carte Map of the Eastern Townships of the province of Quebec, and adjacent territory, édité par E. R. Smith, Montréal, en 1884, BANQ
Aperçu de la carte Map of the Eastern Townships of the province of Quebec, and adjacent territory, édité par E. R. Smith, Montréal, en 1884, BANQ

La localité de St. Cyr Crossing a été absorbée plus tard par la municipalité du Canton de Cleveland, mais St-Cyr demeure dans la toponymie locale grâce au chemin St-Cyr.

Billets reliés
Tourville demande des lots de colonisation [1932]

Il perd sa famille dans un incendie [canton d’Arthabaska, 1868]

Des Norvégiens à Gaspé en 1860

Portrait de Sherbrooke en 1906

Publicités