Un verdict d’homicide [Arthabaska, 1885]

Le Progrès de l’Est, 21 juillet 1885

« Il y a deux mois environ, une jeune femme d’Arthabaska se rendit à Montréal et mit au monde une petite fille. Elle voyagea pendant un mois à peu près après cette couche, et fut revenue à Richmond avec son enfant il y a eu samedi huit jours. Le mardi suivant, l’enfant a été trouvé morte sur la ligne du Grand Tronc, à quelque distance de notre station du chemin de fer. La mère avait disparu. Le soir du même jour, M. le coroner Woodward a tenu une enquête sur le cadavre de la victime et un verdict d’homicide a été rendu par le jury. Un mandat d’arrestation fut aussitôt lancé contre la jeune femme que l’on suppose s’être rendue à Arthabaska et avoir pris ensuite les bois de peur de tomber entre les mains de la justice. Les recherches se sont continuées depuis sans résultat. »

Billets reliés
Un enfant abandonné [Biddeford, Maine, 1928]

Enfants à adopter [1921]

Un enfant abandonné [Québec, 27 février 1864]

Il perd sa famille dans un incendie [canton d’Arthabaska, 1868]

Publicités