Décédé au Michigan en 1878

par Vicky Lapointe

Charles Dion est né le 28 mars 1855 à Sainte-Claire, comté de Bellechasse, fils de Benjamin Dion, cultivateur, et de Marguerite Dierce dit Beaulieu. Il est baptisé le jour-même de sa naissance. Il est décédé 23 ans plus tard, loin de chez lui.

Les registres de la paroisse de Sainte-Claire, en date du 1er octobre 1878, contiennent son acte d’inhumation. Il est dit qu’il est « décédé dans le cours du mois dernier à Michigan, États-Unis ». La cause du décès n’est pas indiquée.

La base de données ‘Michigan Deaths, 1867-1897’ de Family Search pourrait bien nous donner quelques informations supplémentaires sur ce décès.

Si l’on regarde le registre des décès du comté d’Alpena, Michigan,  on voit qu’il y a un Charles Dion, célibataire âgé de 23 ans, décédé à Alpena en septembre 1878 (le jour n’est pas indiqué) suite à une noyade. Le métier indiqué est ‘laborer’ et le lieu de naissance est Alpena, Michigan. Le père est Louis Dion, originaire du Canada et le nom de la mère est inconnu. Le nom du père et le lieu de naissance ne concordent pas, mais l’âge, le lieu et la période de décès, oui.

Le Alpena weekly argus du 25 septembre 1878 contient l’entrefilet suivant:

Chas. Dion, a young man employed on the drive of Chas. Johnson, was drowned at the Lower South Branch bridge last Sunday afternoon.

La date de décès de Charles Dion serait donc le 22 septembre 1878. Il s’agit probablement d’un accident de drave.

Plusieurs Canadiens français habitaient Alpena à l’époque. Le Michigan attirait les gens de chez nous qui y occupaient des emplois dans l’industrie forestière, des pêches, des mines, etc. James LaForest, sur son blogue ‘Voyageur Heritage… Community Journal  & Resource Guide’ souligne d’ailleurs que la Saint-Jean Baptiste a été célébrée à Alpena en 1888.

Lorrie LaCross a recensé les noms canadiens français trouvés dans les registres d’Alpena et d’autres municipalités de la région.

Pour en savoir plus sur les Canadiens français au Michigan (bibliographie non exhaustive):

Les Canadiens français du Michigan par Jean Lamarre (2000) Editions du Septentrion.

« French-Canadian Communities in the American Upper Midwest during the Nineteenth Century » D. Aidan McQuillan. Cahiers de géographie du Québec, vol. 23, n° 58, 1979, p. 53-72. http://id.erudit.org/iderudit/021423ar

Billets reliés

Du Québec au Wisconsin

La famille Martineau quitte le Québec pour le Dakota du Nord [1885]

Un médecin morphinomane [Juin 1905]

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Histoire des francophones hors Québec, Personnages et événements, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Décédé au Michigan en 1878

  1. truteau dit :

    Très intéressant. Sur le site Internet Find a grave, une recherche des Trudeau décédés au Michigan avant 1900, donne une quinzaine de personnes. Le plus ancien, Amable Trudeau, est né à Saint-Eustache, le 30 janvier 1819, fils de François Trudeau et de Marie-Anne Pontus Clermont, habitants de ce lieu. En 1844 à Saint-André d’Argenteuil, Amable épousera Rose-Marie Proulx dit Clément. Selon les naissances des enfants, la famille aurait émigré vers 1850 au Michigan. Il était cultivateur.

    Aimé par 1 personne

  2. Je viens de faire une recherche pour les Lapointe et Find a grave trouve 34 résultats avant 1900 et 428 après 1900. Je suis agréablement surprise.

    J'aime

  3. truteau dit :

    J’essaie autant que possible de relier ces brebis égarées à notre arbre généalogique. Les outils modernes sont très utiles.

    Aimé par 1 personne

  4. André Mathieu dit :

    Mon arrière-grand-père, Charles Thériault, allait travailler régulièrement au Michigan, près de Saginaw, dans les années avant 1890. À cette époque, sa famille habitait aux alentours de Cacouna.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s