Jean Lamontagne, fils de Philomène

Hier, je vous ai brièvement parlé de mon ancêtre Philomène Paquet dit Lamontagne. Aujourd’hui, c’est au tour de son fils Jean de faire l’objet d’une présentation. Pourquoi Jean? Lors de mes recherches sur l’arbre généalogique familial, Jean s’est révélé un cas intéressant. Parfois, on trouve des ancêtres là où on ne s’y attend pas…

Jean Lamontagne est né à Saint-Lazare-de-Bellechasse, Québec, le 17 décembre 1865. Il est le troisième enfant de Philomène Paquet dit Lavallée et de Jean-Baptiste Baquet dit Lamontagne, le deuxième née en 1865. Le 1er janvier de la même année, Philomène a accouché d’un enfant mort-né.

Les frères et soeurs de Jean se sont établis au Québec, plus particulièrement dans les régions de Bellechasse, de l’Estrie et du Saguenay Lac-Saint-Jean. Jean est l’exception. Grâce à une recherche sur le site Family Search, j’ai trouvé sa trace dans l’ouest du Canada, en Saskatchewan.

vi
« Saskatchewan, Catholic Church Records, 1846-1957, » database with images, FamilySearch

Jean Lamontagne a épousé Virginie Gosselin, veuve de Gaspard Dupont de Walhalla, Dakota du Nord. Le mariage a lieu le 17 février 1908 à Cantal, Saskatchewan, paroisse Saint-Raphaël. Jean – qui signe ici « John »- est fermier.

Les Bellechassois qui sont partis du comté au début du XIXe siècle choisissaient plutôt de s’établir en Nouvelle-Angleterre. Quelques-uns partaient pour l’Ontario ou le Michigan. Ils travaillaient dans les usines ou dans l’industrie forestière. Peu à ma connaissance s’en allaient cultiver les terres du Manitoba et de la Saskatchewan.

Que savons-nous à propos de Virginie Gosselin? Elle a épousé Gaspard Dupont le 2 février 1886 à La Broquerie, Manitoba. Née à Saint-Léon de Standon le 2 mars 1868, elle est la fille d’Hilaire Dupont et de Julie Dostaler. Saint-Léon de Standon n’étant pas si loin que ça de Saint-Lazare-de-Bellechasse, paroisse d’origine de Jean, on peut dire qu’il a marié une dame de sa région.

Virginie, déjà mère de Clara et d’Albert Dupont, a donné naissance par la suite à au moins deux filles, Marie-Anna (1908) et Marie-Lucienne (1910), à Cantal, Saskachewan.

En 1921, la famille Lamontagne habite Crozier, en Ontario. Selon une annotation à son acte de baptême, Marie-Lucienne a épousé Frank Leslie Burnell à Fort Frances, Ontario, le 6 avril 194? Je présume que Virginie et Jean sont décédés dans cette province. Mise à jour: 16 février 2019: Ils sont inhumés à Fort Frances, Ontario (merci Joyce pour l’information!)

Autres billets à lire

Du Québec au Wisconsin

Fragments de l’histoire des francophones au Minnesota (19-20e siècle)

John F. Vachon, photographe [États-Unis, 1914-1975]

Une réflexion sur “Jean Lamontagne, fils de Philomène

  1. Bonjour.

    Cet article sur votre aïeul tait très intéressant.

    Mes grands-parents, Hippolyte Arseneau et Alice Thériault se sont marié en 1914 à Montmartre, SK. Depuis au moins dix ans, il y avait beaucoup de colons Gaspésiens dans le coin sud-est de la Saskatchewan.

    Salutations.

    André Mathieu (Arseneau)

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.