Les enfants de Marie Lachance et d’Alfred Ferland

Mon arrière-grand-père Philias Lachance avait trois soeurs: Aurélie, Odile et Marie. Marie s’est mariée à Sainte-Justine (Bellechasse) le 17 avril 1871 quelques jours avant son 18e anniversaire. Elle a épousé Alfred Ferland, fils de Gabriel et de Madeleine Gosselin.  Sainte-Justine n’avait pas encore célébré son dixième anniversaire d’existence lorsque l’événement a eu lieu.

Marie et Alfred ont eu 17 enfants. Ils sont tous nés et décédés à Sainte-Justine (sauf une exception). Les voici.

  1. Joseph-Alfred N. 13 juillet 1872. D. 30 oct. 1873.
  2. Marie-Clotilde. N. 27 janvier 1874. D. 2 oct. 1882.
  3. Marie-Philomène. N. 13 juin 1875. – ? (n’est pas dans le recensement de 1881).
  4. Marie-Elise. N. 22 juin 1876. D. 24 décembre 1876.
  5. François-Xavier. N. 2 déc. 1877. D. 18 avril 1879.
  6. Marie-Anne. N. 6 février 1879. D. 22 août 1879.
  7. Clara. N. 30 nov. 1880. D. 6 octobre 1959, Lewiston, Maine.
  8. Joseph-Alfred. N. 16 janvier 1882. D. 2 oct. 1882.
  9. Marie-Célanire. N. 1 fév. 1883. D. 30 janvier 1890.
  10. Joseph-Alfred. N. 6 juin 1884. D. 12 juillet 1884.
  11. Joseph-Ernest. N. 18 juin 1885. D. 1er août 1885.
  12. Anna. N. 19 décembre 1886. D. 26 déc. 1963.
  13. Marie-Anne-Delvina. N. 25 juillet 1888. D. 17 septembre 1888.
  14. Marie-Zelia. N. 10 août 1889. D. 28 août 1889.
  15. Joseph-Clément-Félix. N. 17 oct. 1891. D. 19 nov. 1891.
  16. Marie-Justine. N. 6 oct. 1892. D. 17 août 1904.
  17. Marie-Emérentienne-Nelida. N. 27 juillet 1896. D. 10 mars 1920.

Quelques observations: Parmi ces 17 enfants, il y a trois Joseph-Alfred, tous décédés en bas âge. Trois enfants seulement ont atteint l’âge adulte. Marie-Emérientienne-Nélida est décédée célibataire. Clara a épousé François-Ovide Ruel à Ste-Justine le 20 août 1901. Leurs enfants sont nés à Sainte-Justine, mais la famille a émigré à Lewiston, Maine en février 1920 selon Find a grave. Anna a épousé Darius Ruel (Ste-Justine, 19 avril 1909) puis Joseph-Arthur Fauchon (Ste-Justine, 30 juin 1952).

La consultation des registres permet de constater qu’il y avait beaucoup de mortalité infantile au cours des cinquante premières années d’existence de la municipalité. À cette époque, l’accès aux soins de santé n’était pas évident. Pour les accouchements, on faisait bien sûr appel à la sage-femme ou on allait quérir le docteur à Sainte-Claire. Pour les maladies, on demandait conseil au guérisseur ou aux mères de famille. Dans bien des cas, on ne pouvait malheureusement pas faire grand chose. Le premier médecin résident, le Dr J.-E. Robitaille, ne s’est installé dans la municipalité qu’en 1906.

Marie Lachance est décédée à Sainte-Justine le 26 février 1935. Alfred Ferland est décédée au même endroit deux ans plus tard, le 18 novembre 1937. Alfred était cultivateur.

IMG_0413
Pierre tombale de Marie Lachance et d’Alfred Ferland, Cimetière de Sainte-Justine. Crédit photo: Vicky Lapointe
Publicités

4 Replies to “Les enfants de Marie Lachance et d’Alfred Ferland”

  1. Quelle hécatombe! La plupart des enfants sont décédés avant d’avoir 6 mois! On ne peut qu’imaginer la détresse des parents!

    J'aime

  2. Une période très éprouvante pour les femmes. Je me demande pourquoi ils n’ont pas consulté les Iroquois. Ils peuvent avoir eu des médicaments ne savent pas aux émigrants. Merci beaucoup. Bonne journée

    Denise (Clay)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s