COSADOCA: Consortium de sauvetage du patrimoine documentaire

Le consortium de sauvetage du patrimoine documentaire (COSADOCA) en cas de catastrophe est un organisme suisse. Il est présent sur internet à l’adresse suivante: http://www.cosadoca.ch . Ce site contient des informations intéressantes qui pourront être utiles aux archivistes et aux gestionnaires de centres documentaires et de bibliothèques.

source: COSADOCA

source: COSADOCA

D’abord, on y retrouve un annuaire des spécialistes et de fournisseurs de matériels suisses pour la préservation, la conservation et la restauration de documents.

La section Plans d’urgence décrit ce qu’est un plan d’urgence. Des exemples de plans peuvent être téléchargés.

La section Fiches pratiques, toujours en cours d’élaboration, présente quelques textes sur le patrimoine documentaire. La conservation préventive et l’intervention sur les documents après un sinistre sont des thèmes abordés.

La section Entrainements pratiques contient des informations sur les journées de formation organisées par COSADOCA. Photos et documents téléchargeables sont au menu. En passant, sur la page d’accueil de COSADOCA, vous pouvez visionner un clip vidéo d’un exercice qui s’est tenu le 27 mars 2008.

Dernièrement, la section Pour en savoir plus contient une bibliographie touchant à la conservation des archives, la prévention des sinistres, les institutions actives dans la sauvegarde du patrimoine documentaire, etc. Les articles et ouvrages cités proviennent du Canada, de Suisse, de France, des Etats-Unis. Pratique pour avoir un regard international sur la question… En plus, on peut consulter des travaux d’élèves de la HEG (Haute Ecole de Gestion) de Genève. Ces travaux portent sur la gestion des catastrophes dans les bibliothèques, archives et centres documentaires.

Adresse internet: http://www.cosadoca.ch

Archéo-Québec: faire connaître l’archéologie québécoise

Archéo-Québec est un organisme qui se voue à la  »recherche, à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine archéologique québécois ». La plus connue des activités du réseau est le mois de l’archéologie qui se déroule en août. Archéo-Québec organise des colloque, des congrès et des formations. Le réseau propose aux écoles primaires les services d’archéologues qui, équipés de trousses pédagogiques, initieront les élèves à l’archéologie. Archéo-Québec offre différents produits touristiques. Par exemple, les voyageurs participeront à des fouilles archéologiques, guidés par un professionnel.

Billets reliés: