Une femme condamnée à réintégrer le domicile conjugal [Montréal, 1920]

La Patrie, 23 avril 1920 LA FEMME DOIT SUIVRE SON MARI PARTOUT OU IL VEUT RESIDER __ Le juge Coderre énonce ce principe en contraignant ''manu militari'' s'il le faut, une épouse à réintégrer le DOMICILE CONJUGAL __ L'épouse devra réintégrer le domicile de son époux, et s'il le faut, elle y sera contrainte manu …

Lire la suite de Une femme condamnée à réintégrer le domicile conjugal [Montréal, 1920]

Il ne paiera pas les dettes de sa femme [1871]

Le Pionnier de Sherbrooke, 10 novembre 1871 AVIS Je donne par les présentes avis public que CÉLINA BÉCHARD, mon épouse, ayant laissé mon domicile sans mon consentement, je ne serai ci-après responsable d'aucune dette contractée par elle en mon nom. THÉOPHILE LABONTÉ Brompton-Falls, 2 nov. 1871. 5-3s On retrouve Célina Béchard et Théophile Labonté en …

Lire la suite de Il ne paiera pas les dettes de sa femme [1871]

Neuf règles conjugales [1930]

Extrait du journal Le Gaspésien, 4 octobre 1930 Neuf règles conjugales La fédération californienne des clubs féminins vient de publier une liste des règles destinées à assurer à une femme la fidélité et la tendresse de son époux. Les voici: Soyez gentiment habillée pour le petit déjeuner. Obtenez de votre mari qu'il sorte le soir, …

Lire la suite de Neuf règles conjugales [1930]

Cette classe d’individus inutiles [1905]

La Patrie, 24 juin 1905 Extrait de la page Royaume des femmes Il s'agit d'une charge en règle de Joséphine Marchand, madame Raoul Dandurand contre ces messieurs célibataires et ceux qui se marient tard. Le célibat On devrait peut-être excuser l'erreur des célibataires, considérant que selon le mot de St-François de Salles, ils font à …

Lire la suite de Cette classe d’individus inutiles [1905]

Conduite sacrilège [Québec, 30 octobre 1885]

Extrait du journal Le Canadien, 30 octobre 1885 CONDUITE SACRILEGE De bonne heure mercredi matin, M l'abbé Plamondon, desservant de l'église St-Jean-Baptiste, étant allé dans le sanctuaire, a entendu du bruit dans la nef. Le temple était alors désert et il se dirigea vers l'endroit où il avait entendu parler. Il demeura pétrifié en apercevant …

Lire la suite de Conduite sacrilège [Québec, 30 octobre 1885]