Le naufrage du Lady Seaton (Iles de la Madeleine, 4 décembre 1847)

Barque Lady Seaton, Spencer, which sailed from Quebec 22nd of last November, for London, and had not been heard of since, reported wrecked on the Magdalen Islands. The captain and mate, it is said, were washed overboard and lost. (réf).

Le Lady Seaton s’est échoué le 4 décembre 1847, près de l’île Brion (Iles de la Madeleine). Il était parti de Québec le 22 novembre, à destination de Londres.

Deux membres de l’équipage perdent la vie lors du naufrage. Il s’agit de William Turner, chief mate (second) originaire de Dexter, Angleterre et de John Spencer, master (capitaine) de Londres, Angleterre.

Le naufrage du Lady Seaton est l’un des 713 naufrages à avoir eu lieu près des Iles de la Madeleine. (réf)

Il y aurait une soixantaine d’épaves près de l’île Brion. (réf).

A l’époque du naufrage, l’ïle Brion est-elle habitée? On sait qu’elle est fréquentée occasionnellement pas les pêcheurs. L’occupation permanente n’aurait débutée qu’en 1850. En 1871, une cinquantaine de personnes, dont les Dingwell, habitaient l’île. On peut encore voir de nos jours les vestiges de leur maison. Un phare a été construit sur l’île en 1904.

Richard Dingwell a sculpté deux stèles funéraires en 1932 pour rendre hommage aux victimes du naufrage du Lady Seaton. Ces stèles ont été déplacées au cours des années 70.

L'île Brion de nos jours par michelphoto53 en Rénovation CC-BY-2.0 (www.creativecommons.org/licenses/by/2.0) , via Wikimedia Commons

L’île Brion  n’est plus habitée depuis les années 70. Elle a été acquise en 1987 par le Ministère de l’environnement qui en a fait une réserve écologique.

Bibliographie

The Sailor’s magazine, and naval journal, Volumes 19 à 20  Par American Seamen’s Friend Society Adresse URL The Sailor’s magazine, and naval journal, Volumes 19 à 20

ATTENTION FRAGÎLES. 2010. Portrait de la réserve écologique de l’Île-Brion. Gouvernement du Québec, ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Direction du patrimoine écologique et des parcs, Québec. 58 p. Adresse URL http://www.attentionfragiles.org/docs/fichiers/ilebrion_web_page.pdf

Commission de toponymie Québec [en ligne] Ile Brion [Page consultée le 14 décembre 2010] Adresse URL http://www.toponymie.gouv.qc.ca/ct/ToposWeb/fiche.aspx?no_seq=8365

Edouard Leblanc [en ligne] Ile Brion [Page consultée le 14 décembre 2010] Adresse URLhttp://www.oocities.com/ile_brion/photo-Ancien.htm

Billets reliés
La tragédie de l’Empress of Ireland, 29 mai 1914, en images

La tragédie de l’Empress of Ireland, 29 mai 1914, d’après les journaux de l’époque

Le masque de fer de l’Ile aux Oies (Archipel de l’Isle-aux-Grues 1683-1749)

Pirates ou corsaires? A l’abordage sur le Saint-Laurent

Le cimetière du Saint-Laurent – les épaves du Bic à Baie-des-Sables

Le phare de l’Ile Verte 1936-1964