Le géant Mailhot [Québec, 1831]

Le Canadien, 13 août 1831

« On pourra voir pendant le temps des course qui commenceront le 17 d’Août, à l’Hotellerie de Mailhot

LE PHÉNOMÈNE VIVANT DE L’AGE,
MONSIEUR MAILHOT
Le fameux Géant Canadien.

Mr. Jean Mailhiot, de la paroisse de St. Jean l’Echaillon Comté de Lotbinière est sans contredit l’homme le plus merveilleux pour la taille, il surpasse en grosseur et en grandeur Daniel Lambert.

Monsieur Mailhot passe partout en Amérique et en Europe pour l’homme le plus colossal du siècle; il pèse 619 livres; il a 6 pieds 4 1/2 pouces de haut: il a 7 pieds de tour; chacune de ses cuisses mesure 3 pieds 10 pouces, et son mollet a 3 pieds 4 1/2 pouces de tour. Il jouit avec cela d’une très bonne santé, et toutes ses facultés mentales et corporelles sont en pleine vigueur.

Heures de visite depuis 10 heures du matin jusqu’à midi et depuis 4 heures jusqu’à 9 heures du soir.

Prix d’admission 1s. enfans à moitié prix.

Il ne restera ici que quelques jours.

Québec, 27 juillet 1831. »

Cet été-là, à l’hôtel Mailhot, on a aussi pu admirer deux anacondas et une chèvre savante.

Billets reliés
Arrestation et emprisonnement d’un géant [Québec, 1854]

Le géant Beaupré est mort [1904]

Décès de l’homme le plus fort au monde, Louis Cyr [Montréal, 1912]

Deux siamoises sont nées [Saint-Benoît, 1878]

Arrestation et emprisonnement d’un géant [Québec, 1854]

Le géant belge Jean Behin a dû se souvenir longtemps de son passage à Québec en 1854…

La Minerve, 21 septembre 1854

« Arrestation et emprisonnement d’un géant. – Nous voyons par les journaux de Québec, que Bihin, géant français maintenant exhibé à Québec, a été emprisonné, lundi dernier, sur accusation d’avoir déchargé une arme à feu sur un individu du nom de John Flanegan, employé comme homme de guet à l’Exposition Industrielle dans cette ville, et l’avoir tué. Une enquête a eu lieu avant-hier, sur le corps du défunt, et le verdict du juré a été « Homicide justifiable ». En conséquence, le géant fut déchargé de l’accusation portée contre lui et mis en liberté.

L’apparence du prisonnier a été un sujet de remarques pour tous ceux qui sont accourus le voir sortir de prison pou se rendre au lieu de l’enquête. Il a sept pieds et neuf pouces de hauteur et est très corpulent. Il parle très bien. Durant tout le temps qu’a duré cette malheureuse affaire, il a paru affligé et mal à l’aise. »

Pour en savoir plus: Jean Bihin (en anglais)

Billets reliés
LE GÉANT BEAUPRÉ EST MORT [1904]

LE RETOUR DU GÉNÉRAL TOM POUCE [QUÉBEC ET MONTRÉAL, 1863]

DÉCÈS DE L’HOMME LE PLUS FORT AU MONDE, LOUIS CYR [MONTRÉAL, 1912]

LOUIS CYR CONTRE LE GÉANT BEAUPRÉ [MONTRÉAL, 25 MARS 1901]