Photographie: Immigrants à Québec, 1908-1920

En complément aux photographies de William James Topley sur le thème de l’arrivée d’immigrants à Québec en 1912, voici quelques photographies de John Woodruff prises à peu près à la même époque. Woodruff, tout comme Topley, travaillait pour le Ministère de l’Intérieur. Ces photographies proviennent également du site web de Bibliothèque et Archives Canada.

Abris pour les immigrants du Dominion, 1908 / Mention: John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / PA-020858

Bassin Louise et abris pour les immigrants, 1908. Mention: John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / PA-020861

Officiers d’immigration du Dominion, v. 1908 Mention : John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / C-006597

Hôpital de l’Immigration, 1908. Mention: John Woodruff/ Bibliothèque et Archives Canada/PA-117288

Nouveau bâtiment de l’immigration, 1914. / Mention: John Woodruff/ Bibliothèque et Archives Canada/PA-021672

Immigrants galiciens dans les abris pour immigrants, non-daté. Mention: John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / C-004745

Immigrants anglais, 1908. Mention: John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / C-014658

Un immigrants islandais vers 1911 / Mention: John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada/C-018569

Immigrants russes, juifs et allemands, 1908. Mention : John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / C-009798

Immigrants galiciens, non-daté. Mention : John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / C-005611

Immigrants russes, lithuaniens et italiens, 1908. Mention : John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / C-009799

Immigrants galiciens vers 1900-10 / Mention: John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / C-005610

Jeune immigrante islandaise, vers 1911 / Mention: John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / C-009800

Immigrants arabes, 1908. Mention : John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / PA-020917

Immigrants Juifs russes et polonais v. 1920 / Mention : Studio Topley et John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / PA-020914

Immigrants norvégiens, boscovinien? et britannique, 1912. Mention: John Woodruff / Bibliothèque et Archives Canada / PA-020915

Immigrants écossais, 1908. Mention: John Woodruff et Bibliothèque et Archives Canada /C-009797

Billets reliés

15. James McPherson LeMoine et l’histoire de la ville de Québec (1825-1912)

Population et histoire sociale de la ville de Québec

La poudrière explose [Québec, 4 mars 1864]

Photographie: Montréal et Québec au début du XXe siècle selon les frères Neurdein

Des immigrants islandais au Canada (port de Québec, août 1876)

Parmi les immigrants qui ont transité par le port de Québec au XIXe siècle, il y avait des Islandais.

Dans le Montreal Witness du 3 août 1876, on retrouve l’entrefilet suivant:

IMMIGRANTS: Four hundred icelandics immigrants arrived yesterday, at Quebec, by SS Paonenician. A colony of 400 Mennonites also arrived yesterday, at Quebec, said to be a superior lot of settlers. It might be mentionned as an interesting fact that a number of the last Icelandic immigrants, who passed through Toronto, owing to poverty, had to be assisted by Government, for which each settler gave an acknowledgement. Not one of these but was able to sign his name in a clear bold hand, a fact which could be scarcely said of the ordinary class of European Immigrants.

Le Morning Chronicle de Québec, édition du 9 août 1876, citant le Montreal Witness, rapporte:

DEATH IN A STRANGE LAND: Among the names of those buried during the past week, in  the Protestant Cemetery, is that of Sigurgon Sigurgoosson Jonson, one of the emigrants from Iceland, who died on a train between Quebec and this city (Montréal).

Entre 1870 et 1915, environ 20 000 Islandais, soit presque un quart de la population totale, ont quitté l’Islande, particulièrement suite à l’éruption du Mont Askja en 1875.  Ceux qui sont venus en Amérique du Nord se sont d’abord établis en Ontario, puis au Manitoba, dans la réserve de New Iceland, près du Lac Winnipeg. La colonie de New Iceland a été frappée à la fin des années 1870 par une épidémie de variole et de scarlatine, forçant les  survivants à émigrer à Winnipeg et au Dakota du Nord.

Plusieurs des descendants de ces immigrants islandais demeurent toujours au Manitoba. A l’Université du Manitoba, il y a de nos jours un programme d’études de la littérature et de la langue islandaise. Il y a le Icelandic Festival qui est organisé chaque année et vous pouvez visiter le New Iceland Heritage Museum à Gimli, Manitoba.

Bibliographie

L’Encyclopédie canadienne. [en ligne] Islandais[Page consultée le 10 décembre 2011] Adresse URL: http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=f1ARTf0003945

Wikipédia. [en ligne] New Iceland [Page consultée le 10 décembre 2011] Adresse URL: http://en.wikipedia.org/wiki/New_Iceland

White Pine Pictures [en ligne] A Scattering of Seeds – The Creation of Canada [Page consultée le 10 décembre 2011] http://www.whitepinepictures.com/seeds/ii/21/history2.html

Billets reliés

Portraits de membres de la communauté asiatique au Québec 1850-1945

Les recensements du 19e siècle en ligne

Explosion au chemin de fer de la Baie des Ha! Ha! [14 avril 1910]

L’explosion d’Halifax, Nouvelle-Écosse, 6 décembre 1917