Le tricentenaire du mariage de Guillaume Couillard avec Marie Hébert [1921]

L’Action catholique, 27 août 1921 ANNIVERSAIRE D’UN MARIAGE D’IL Y A 300 ANS __ ON A CELEBRE HIER, À QUEBEC, LE 3E CENTENAIRE DU MARIAGE DE GUILLAUME COUILLARD AVEC MARIE HEBERT __ Québec a célébré, hier, un troisième centenaire qui rappelle l’arrivée du premier colon Louis Hébert, et principalement le mariage de sa fille Marie…

Une femme condamnée à réintégrer le domicile conjugal [Montréal, 1920]

La Patrie, 23 avril 1920 LA FEMME DOIT SUIVRE SON MARI PARTOUT OU IL VEUT RESIDER __ Le juge Coderre énonce ce principe en contraignant  »manu militari » s’il le faut, une épouse à réintégrer le DOMICILE CONJUGAL __ L’épouse devra réintégrer le domicile de son époux, et s’il le faut, elle y sera contrainte manu…

Le divorce [1914]

Pour vous mesdames, mars 1914 ENTRE VOUS ET MOI Pour la première fois, au Canada, le parlement fédéral a été appelé à légiférer sur le divorce. C’est M. Northrop, de Hastings, qui a invité la chambre à se prononcer sur la question, et c’est M. Burnham, un célibataire – on devait s’y attendre – qui…

Une rubrique des naissances, mariages et décès pas banale [1817]

La  rubrique des avis de naissances, mariages et décès de l’Aurore du 18 octobre 1817 est loin d’être banale. D’abord, nous avons le mariage de Mr. Joseph St. Onge, âgé de 19 ans, à Madame Veuve Edge (Marie-Angélique Hardy), âgée de 54 ans et 6 mois. On peut voir l’acte de mariage ici. Ensuite, on annonce le…

Tout un charivari à Montréal! [1823]

Le Canadien, 11 juin 1823 Montréal, 4 juin 1823 CHARIVARI- Cette coutume ridicule et barbare que nous attendions à ne plus voir déshonorer les rues de Montréal, a été remise en vigueur depuis une quinzaine de jours, et quelque innocent que puisse la supposer certaines personnes, elle a eu cette fois-ci les conséquences les plus…

L’époux rêvé [1936]

Voici un des commentaires publiés dans L’Action catholique, 10 octobre 1936 sur le thème du mari idéal. L’EPOUX RÊVÉ Bien près de cinquante jeunes filles ont déjà répondu à notre appel en nous décrivant l’époux de leurs rêves. Il est évidemment impossible de publier toutes ces réponses bien que toutes méritent les honneurs de la publication….

L’épouse de ses rêves [1936]

Mesdames, prenez des notes! L’Action catholique, 26 septembre 1936 L’EPOUSE DE SES REVES Un  »moins de trente ans » fut récemment questionné sur l’épouse de ses rêves. Ecoutez, jeunes filles mes soeurs, tout ce qu’il révéla sur les exigences matrimoniales de la jeunesse masculine moderne. -Quel est votre idéal de femme? lui fut-il demandé? – Je…

Concours ouvert à tous les célibataires [Joliette, 1896]

Comment se trouver un mari? Certaines utilisent des moyens plutôt originaux… Extrait de l’Etoile du Nord, 24 septembre 1896 CONCOURS OUVERT À TOUS LES CELIBATAIRES Une assez jolie brunette, active, intelligente, d’un caractère jovial, bonne ménagère déjà, et ayant à ajouter à tous ces avantages personnels, un petit capital de $500,00 désire se marier. Pour de…

Par devant notaire [avril 1878]

Extrait du Cancan de Québec, 27 avril 1878 PAR DEVANT NOTAIRE Vous connaissez sans doute ces porte-plumes qui ont à leur extrémité supérieure une lame de canif rentrant dans le tuyau lorsqu’on ne s’en sert pas. Entre parenthèse, ils ne sont pas commodes du tout; mais enfin c’est comme cela, et cette incommodité n’est pas…

Cette classe d’individus inutiles [1905]

La Patrie, 24 juin 1905 Extrait de la page Royaume des femmes Il s’agit d’une charge en règle de Joséphine Marchand, madame Raoul Dandurand contre ces messieurs célibataires et ceux qui se marient tard. Le célibat On devrait peut-être excuser l’erreur des célibataires, considérant que selon le mot de St-François de Salles, ils font à…

Le charivari [ou comment déranger les nouveaux mariés]

Qu’est-ce qu’un charivari? Le charivari était un   »tumulte » que l’on faisait à des mariés d’âge inégal, à un veuf ou à une veuve qui se remariait trop vite après le décès de sa femme ou de son mari. (réf) Ainsi, les charivaris étaient dirigés vers les couples qui brisaient les conventions sociales. La nuit de…