La milice à Ste-Justine en 1876

Comme à chaque année, j’ai profité de la période de la fête du Canada pour faire quelques recherches sur le site Ancestry. Habituellement, mes recherches se concentrent sur les bases de données de l’Institut Drouin (particulièrement les registres des baptêmes, mariages et sépultures des Francophones d’Amérique du Nord). Cette année, j’ai voulu parcourir d’autres collections.

C’est pourquoi j’ai passé quelques heures à lire des documents concernant les milices au Canada, plus particulièrement le bataillon de Dorchester. Le livre-souvenir du 125e anniversaire de Saint-Justine, mon village natal, souligne que dès 1869, des Justiniens ont joint ce bataillon.

Une fois l’an, les miliciens de notre village devaient participer à une « drill ». L’entraînement annuel, d’une durée de 6 à 16 jours, a eu lieu entre autres à Lévis, à Saint-Anselme et à Sainte-Claire.

En 1876, le camp d’entraînement du bataillon s’est déroulé du 17 au 25 juillet.

Le registre des paies nous apprend que le capitaine Louis Mercier a été payé 8$ pour la durée du camp cette année-là, soit 1$ par jou. Pour les autres miliciens, le salaire était de 50 sous par jour.

mercierCapture

Louis Mercier et son épouse Adeline Audet dit Lapointe. Source: Livre-souvenir du 125e anniversaire de Sainte-Justine, 1987.

Voici la liste des miliciens de Sainte-Justine en 1876. Pour chaque soldat, lorsque c’était possible, j’ai mis un lien vers sa fiche sur le site Nos Origines (généalogie).
Capitaine: Louis Mercier

Sergents: Misaël Morissette, Joseph Lachance et Narcisse Blanchet.

Caporaux: David Carbonneau, Séverin Audet, Onésime Ferland.

Clairon: Antoine Carbonneau

Soldats
Joseph Chabot
Joseph Boniface (dit Aubé)
Michel Terrien
Philias Lachance (mon arrière-grand-père)
Prudent Labrecque
Philippe Dorval (il s’établira plus tard au Wisconsin comme je l’explique dans ce billet)
Joseph Audet
Joseph Lachance
Source: Listes nominatives et listes de paie de la Milice volontaire canadienne, 1857 à 1922 Ancestry.
Autres billets à propos de l’histoire de Sainte-Justine

Un ingénieux capitaine [1868]

Le Charivari Canadien, 3 juillet 1868

UN INGENIEUX CAPITAINE

Nous apprenons que M. Gaboury, capitaine de milice, du comté de Portneuf, doit s’adresser au gouvernement, à la prochaine session, afin de faire subir des amendements au bill de milice.

Ce monsieur pense qu’il serait très avantageux pour le pays, d’avoir un régiment entièrement composée de filles et il désire en lever un, dans son comté, où les demoiselles sont très nombreuses et très belles.

M. Gaboury se chargera de les exercer gratuitement, pourvu qu’on lui donne la liberté de pensionner chez M. Brunet, de l’hôtel St-Augustin.

Honneur à vous, M. Gaboury!

Billets reliés

Drame à Saint-Alban, 23 février 1890

Départ des zouaves pontificaux pour Rome [Montréal, 19 février 1868]

Incident au port de Québec [Québec,15 juillet 1872]

Les portes de Québec en images, XIXe siècle