Commémoration du massacre de Lachine [1919]

L'Etoile du Nord, 14 août 1919 POUR COMMEMORER LE MASSACRE DE LACHINE __ SA GRANDEUR MGR FORBES Y ASSISTAIT La population de Lachine a tenu à commémorer le 230ème anniversaire du massacre des premiers colons par les Iroquois, à Lachine, le 4 et 5 août 1869. Ce fut un des faits de l'histoire à une …

Publicités

En vrac: recensement de 1825 du Bas-Canada et collection Civilisation du Québec en ligne

D'abord, soulignons que Family Search a mis en ligne un index et des images du recensement de 1825 au Bas-Canada (chefs de famille). Et du côté de BANQ, on peut maintenant consulter en ligne la collection Civilisation du Québec sur le patrimoine québécois. Quelques titres: Le Québec de 1850 en lettres détachées, Les armuriers de la …

Fort Le Boeuf ou Fort de la rivière au Boeuf [1753-1763, Waterford, Pennsylvanie]

La construction du fort Le Boeuf, près de la rivière du même nom (auj. French Creek), a débuté en juillet 1753. Il a été construit sous la direction de l'officier Paul Marin de la Malgue pour sécuriser l'accès à la vallée de l'Ohio. Le gouverneur Duquesne avait donné comme mission à Marin de la Malgue  d’établir un poste fortifié …

Fort Duquesne, fort français (Pittsburgh, Pennsylvanie)

Un fort dans la vallée de l'Ohio Le fort Duquesne fut construit là où se rejoignent les rivières Monongahela et Allegheny pour devenir la rivière Ohio. Le fort était situé à l'emplacement de ce qui est aujourd'hui le Point State Park,  sur le territoire de la ville de Pittsburgh, Pennsylvanie. Le fort a été en usage entre 1754 et …

Statue et plaques commémoratives de l’expédition de Lamothe Cadillac à Détroit en 1701

La ville de Detroit, Michigan, a été fondée en 1701. Antoine Laumet de la Mothe de Cadillac et ses compagnons y établirent une colonie pour renforcer la présence française dans les Grands-Lacs, ou Pays d’en Haut, un territoire essentiel à la traite de fourrures. (réf) La rivière du Détroit depuis le lac Sainte Claire jusqu'au lac …

Témoignage de liberté pour permettre à la veuve Alexis Gagné dit Belavance de se remarier (1764)

Dans l'article Les miliciens de la Côte-du-Sud durant la période de la Conquête, l'historien Yves Hébert mentionne un témoignage bien intéressant, celui d'Alexis Dumoutier, fait prisonnier par les Anglais lors de la bataille des plaines d'Abraham.  En 1764, on a demandé à Dumoutier de dire ce qu'il savait du sort d'Alexis Gagné, également fait prisonnier lors …

Cartes historiques

Voici quelques sites où vous pouvez consulter des cartes historiques. Nouvelle-France, Horizons nouveaux. Collaboration France-Canada. Base de données. Faites votre recherche. Dans la liste des résultat, cliquez sur le visage de Champlain pour voir le document numérisé. On peut télécharger la carte en zip ou en pdf. Il est possible que vous deviez télécharger des plug-in …

ADHÉMAR Bases de données du Groupe de recherche sur Montréal Propriété, bâti et population à Montréal, 1642-1805

Adhémar Bases de données du Groupe de recherche sur Montréal Propriété, bâti et population à Montréal, 1642-1805 est une source intéressante d'informations sur la métropole. On y retrouve les sections suivantes: Plans de la ville de Montréal, 1655-1805 Éléments chronologiques de l'histoire de Montréal Les bases de données Les bases de données vous permettront de …

Sur le web: 1682-1803 La Louisiane française

Le territoire que l'on nommait Louisiane au 17e et au 18e siècle ne correspond pas à la Louisiane que l'on connait de nos jours. La Louisiane, appartenant à la France,  regroupait alors ce qui allait devenir l'Arkansas, le Dakota du Sud, le Dakota du Nord, l'Iowa, le Kansas, le Missouri, le Montana, le Nebraska, l'Oklahoma et l'actuelle Louisiane. Elle comprenait aussi …

Le charivari [ou comment déranger les nouveaux mariés]

Qu'est-ce qu'un charivari? Le charivari était un  ''tumulte'' que l'on faisait à des mariés d'âge inégal, à un veuf ou à une veuve qui se remariait trop vite après le décès de sa femme ou de son mari. (réf) Ainsi, les charivaris étaient dirigés vers les couples qui brisaient les conventions sociales. La nuit de …