Secrets d’épaves – L’archéologie subaquatique

L’archéologie subaquatique vous intéresse? Le musée Pointe-à-Callière de Montréal a mis en ligne sur sa chaîne Youtube une entrevue avec Charles Dagneau, archéologue subaquatique à Parcs Canada et avec André Bergeron, restaurateur au Centre de conservation du Québec. Cette vidéo, avec sous-titres en anglais, a été réalisée dans le cadre de l’exposition Fragments d’humanité. Archéologie du Québec .

Qu’a-t-on retrouvé dans les épaves du Machault (1760),du Lady Sherbrooke (1826), de l’Empress of Ireland (1914) et de l’Elisabeth and Mary (1690)? Pour en avoir un aperçu, regardez la vidéo suivante.

La semaine des musées 2015 (sélection de gazouillis)

Du 23 au 29 mars, plusieurs musées, centres d’archives, etc. à travers le monde participent à la Semaine des musées. Il s’agit d’un événement visant à « célébrer la culture sur Twitter ». Les utilisateurs de ce réseau social peuvent suivre les gazouillis grâce au mot-clic #MuseumWeek et aux mots-clics liés au thème du jour dont voici la liste.

Une quarantaine d’établissements québécois participent à cette semaine.

Ma journée préférée, côté québécois, a été celle de lundi. Le thème était ‘Secrets de musées’#secretsMW. Au programme: les coulisses et plusieurs objets de collection inusités. Côté européen, la journée #architectureMW (mercredi) était un délice pour les yeux. J’ai résisté à l’envie d’acheter mon billet d’avion et de faire le voyage.

Je vous propose quelques gazouillis qui ont retenu mon attention.

La Semaine des musées se termine dimanche.

Ecole des fouilles archéologiques de Pointe-à-Callière

pacL’Ecole des fouilles archéologiques de Pointe-à-Callière est située sur le site du fort Ville-Marie et du château de Callière. Chaque année, elle accueille des étudiants en archéologie dans le cadre de stages. Vous pouvez avoir un aperçu du site et des activités qui s’y déroulent en consultant l’adresse suivante: http://www.pacmusee.qc.ca/ecole/default.asp?id=40 (n’est plus en ligne) On trouve aussi à cette adresse, à l’onglet Fouilles, un bilan des fouilles entreprises depuis 2002. Cette section explique aussi brièvement les étapes que suivent les archéologues avant, pendant et après une fouille.

L’onglet Découvertes présente les découvertes faites sur le site comme un cadran solaire, des pipes, des poteries, etc.

La section Evénements nous renseigne sur les activités de sensibilisation de l’école. On peut lire des articles se rapport à la pointe à Callière dans la section Evénements – une table ronde sur la pointe à Callière. Le 13 mars 2003 a eu lieu une table ronde sur la pointe à Callière. Aussi, des activités sont organisées dans le cadre du mois de l’archéologie ainsi que des journées portes ouvertes.

Pour terminer, la section Publications recense des ouvrages portant sur la pointe à Callière ainsi que sur l’archéologie et l’histoire de Montréal. Ces ouvrages sont disponibles à la boutique du Musée Pointe-à-Callière et dans les bonnes librairies. Un glossaire des termes archéologiques complète cette section.

Billets reliés:

Une épave raconte – jeu en ligne sur l’archéologie

Il y a longtemps, au temps de la Nouvelle-France, un bateau a sombré dans les eaux du Saint-Laurent. En tant qu’archéologue et restaurateur, votre rôle est de percer le mystère de ce bateau. Quel est son nom? D’où venait-il? Que venait-il faire en Nouvelle-France? Pour se faire, il vous faudra trouver et restaurer des objets se trouvant sur le bateau. Les fantômes de l’épave vous donneront alors des indices pour mieux comprendre ce qui s’est passé.
epaveCe jeu a été conçu en 2002 par le Musée d’histoire et d’archéologie de Pointe-a-Callière en collaboration avec le Musée virtuel du Canada. Il nécessite le plugiciel flash et s’adresse aux jeunes du secondaire.

Le jeu n’est pas exempt de petits défauts: l’aire de jeu est minuscule, les exclamations des personnages sont énervantes à la longue, il y a un manque d’instructions, etc… Rappelons-nous que ce jeu a été conçu en 2002. Les expositions virtuelles et les jeux en ligne des institutions muséales en étaient à leurs premiers balbutiements. Malgré cela, quel jeu instructif! On identifie le matériel dominant et avec l’aide des fiches, on applique le traitement adéquat. Cela nous donne aperçu du travail d’un restaurateur.

A chaque fois que l’on retrouve et restaure correctement un objet, une partie de l’histoire du bateau s’inscrit dans un carnet.

A la fin du jeu, on découvre que ce bateau, qui a réellement existé, est lié à un événement important dans l’histoire de la Nouvelle-France, mais je ne vous dis pas lequel, à vous de le découvrir…

Adresse internet: http://uneepaveraconte.net/francais/index.htm

Billets reliés: