La marche des morts illustres. Benjamin Sulte, l’histoire et la commémoration

La marche des morts illustres. Benjamin Sulte, l’histoire et la commémoration est un livre écrit par l’historien Patrice Groulx. Il s’attarde aux écrits et aux activités de commémoration de l’histoire de Benjamin Sulte , qui fût historien et fonctionnaire.
marche_benjaminsulteLe livre est divisé en trois parties. La première partie se penche sur le livre L’histoire des Canadiens-Français (contexte de création, contenu), écrit par Sulte et publié entre 1882 et 1884.

La seconde partie montre comment Benjamin Sulte faisait connaître ses écrits historiques. On y analyse son réseau d’envoi. Sulte notait le titre du document envoyé, le destinataire et le nombre de copie. On présente aussi les sociétés d’histoire dont il a fait partie.

La troisième partie se penche sur ses autres activités de commémoration de l’histoire des Canadiens-Français. Il a entre autre participé à l’érection de monuments et aux fêtes du 250e anniversaire de Trois-Rivières, sa ville natale.

La marche des morts illustres est un livre qui aborde la question de la construction de la mémoire. Qu’est-ce qu’on commémore, comment et pourquoi?

Il nous donne un aperçu de la façon dont on faisait l’histoire dans la deuxième moitié du 19e siècle. Les historiens étaient le plus souvent autodidactes; il n’y avait pas de chaire universitaire en histoire. On sent quand même chez Sulte la volonté de faire une histoire de façon professionnelle. Par exemple, il composait ses livres à partir de bribes glanées dans les archives. Il faisait partie de nombreuses associations vouées à la diffusion de l’histoire, dont la Société historique de Montréal. Ce livre nous faire redécouvrir un historien un peu oublié de nos jours

Pour en savoir plus sur le livre Histoire des Canadiens-français, je vous recommande le site de Robert Derome et le site de BANQ qui diffuse le texte intégral de ce livre ainsi que les autres écrits de Sulte .

La marche des morts illustres. Benjamin Sulte, l’histoire et la commémoration. Editions Vents d’Ouest, 2008, 292 pages.
Article sur La marche des morts illustres, publié dans Au fil des événements, journal de l’Université Laval

Billets reliés:

Jacques Viger et l’album Souvenirs Canadiens: le Québec au 19e siècle

Jacques Viger (1787-1858) a été le premier maire de la ville de Montréal (1833). Il a été journaliste et il a contribué à la fondation de la Société Saint Jean-Baptiste et de la Société historique de Montréal. Tout sa vie, il a collectionné écrits et dessins sur des thèmes aussi divers que l’histoire militaire, la vie religieuse, les paysages, la faune et la flore. Tout cela a été rassemblée dans ce que l’on appelle l’album Souvenirs canadiens.
album_vigerCet album a été entièrement numérisé sous l’égide du Réseau des bibliothèques de Montréal et on peut le consulter en ligne grâce au site Jacques Viger L’album Viger: souvenirs canadiens.

Ce site contient trois sections. La première se penche sur trois facettes de la vie de Jacques Viger: le fonctionnaire, le maire et le mémorialiste.

La deuxième section se penche sur les différents thèmes abordés dans l’album Viger.

Dernièrement, on retrouve la base de données qui permet de feuilleter l’album. On peut faire une recherche par auteur, artiste, sujet et titres ou faire une recherche par page.

En complément, on retrouve l’essai Jacques Viger: l’homme et l’album Souvenirs canadiens de l’historienne de l’art Diane Leblanc. Cet essai a servi à l’élaboration de ce site. Pour lire cet essai, vous cliquez sur en savoir plus, dans le menu à gauche. Une bibliographie et une sélection de liens internet sont aussi proposés.

Billets reliés: