Historiens et historiennes dans la toponymie québécoise

par Vicky Lapointe

Quelle place les historiens et historiennes occupent-ils dans la toponymie québécoise?

J’ai fait une recherche sur le site internet de la Commission de toponymie du Québec avec le mot-clé « historien ». J’ai obtenu 345 résultats. Veuillez noter que l’origine des toponymes n’est pas toujours précisée. Il se peut donc que d’autres toponymes rendant hommage à des historiens ne soient pas présents dans la base de données.

J’ai ensuite trié les résultats pour ne retenir que les toponymes faisant référence à des historiens/nes.  J’ai inclus tout ceux qui sont désignés dans le répertoire comme étant historiens, mais je suis consciente que dans certains cas, cela peut prêter à débat. J’ai exclu les résultats de type ‘l’historien X croit que l’origine de ce toponyme est…’.

J’ai ensuite reporté les résultats sur une carte que vous trouverez un peu plus bas.

c006721k

F.X. Garneau. 1866. Bibliothèque et Archives Canada. No MIKAN 2837299

En tout, j’ai repéré 188 toponymes honorant 118 historiens et historiennes. Plusieurs sont des autodidactes spécialistes de l’histoire locale. Il y a un historien de la littérature (James Huston) ainsi qu’un historien de l’art (Gérard Morisset). Une vingtaines d’historiens honorés au Québec sont nés en Europe, principalement en France et en Grande-Bretagne (ex. Octave Aubry, François-Edmé Rameau de Saint-Père, Edward Hyde, comte de Clarendon, etc). Le Louisianais Alcée Fortier a un lac en Mauricie, le lac Fortier, nommé en son honneur. Benjamin Sulte, Sir Thomas Chapais, François-Xavier Garneau et l’abbé Jean-Baptiste-Antoine Ferland sont les historiens les plus présents dans la toponymie québécoise.

La majorité des toponymes font référence à des historiens. Cinq historiennes font partie de notre toponymie:

  1. Louise Dechêne
  2. Laure Conan (elle est surtout connue en tant que romancière et biographe).
  3. Catherine Day
  4. Marie-Claire Daveluy
  5. Marcelle Desnoyers (la rue Berthiaume à Farnham a été nommé pour honorer sa mémoire ainsi que celle de son mari l’historien Alban Berthiaume)

Certains noms sont plus connus que d’autres. Mentionnons que des rues et des édifices ont été nommés en l’honneur de Guy Frégault,  de Gérard Filteau, de Jean Hamelin, de Maurice Séguin, de Robert-Lionel Séguin, du chanoine Lionel Groulx et de Robert Rumilly.

La plupart des toponymies reliés à des historiennes/nes ont été officialisés au cours des 30 dernières années. En 1989, plusieurs rues ont été nommées en l’honneur d’écrivains et d’historiens.

Pour terminer, saviez-vous qu’il existe une rue des Historiens? Elle est située à Montréal.

Billets reliés
Toponymie: le Québec à travers le monde (en route!)

Liste des noms de lieux d’origine française aux États-Unis

15. James McPherson LeMoine et l’histoire de la ville de Québec (1825-1912)

10. Athanase David (1882-1953): un acteur de la promotion et de la protection du patrimoine

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Histoire, Personnages et événements, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s