Un air de Far West chez Joe Beef [Montréal, novembre 1887]

La Minerve, 16 novembre 1887

BATAILLE CHEZ JOE BEEF

Une aventure étranger qui rappelle la vie au Texas s’est passée l’autre soir dans la cantine de Joe Beef.

Vers cinq heures, deux frères habitués de l’endroit se querellaient et une partie des spectateurs, heureux d’assister à une scène de ce genre, les excitaient pendant que d’autres cherchaient à les apaiser.

Ce n’était pas la première fois que James et Patrick Canavon, les deux frères en question, se chamaillaient, mais jamais la dispute n’avait pris de caractère grave.

L’un des assistants Patrick O’Brien crut cependant devoir intervenir et pris James au collet; aussitôt un étranger, un yankee selon toute apparence, qui se trouvait près du comptoir, ne parlant à personne et regardant ce qui se passait, se leva et empoigna James Canavon à son tour. Celui-ci se dégageant d’O’Brien et essaya de saisir son nouvel adversaire, mais il tomba et un autre individu Daniel Woods s’avança pour le défendre.

L’étranger recula jusqu’au bout du comptoir, prit son revolver et le dirigeant sur Wood lui envoya une balle dans le corps.

La plus grande confusion se produisit à l’instant et Canavon en se relevant fut atteint à son tour d’un autre coup de revolver que venait de tirer l’étranger.

L’excitation était à son comble, mais l’inconnu semblait impassible et il tira un troisième coup; dont la balle atteignit un nommé Henri Irving, qui soutenait le second blessé.

Profitant de la terreur qui avait saisi tous les assistants, l’étranger sortit lentement en tenant son revolver braqué sur ceux qui se trouvaient là.

Il passa près du gardien de la paix Payne, qui avait entendu les détonations et qui supposant ce qui s’était passé le poursuivit.

Le fugitif cependant avait de bonnes jambes et l’homme de police perdit ses traces près du marché Sainte-Anne.

On fit venir l’ambulance et les trois blessés furent transportés à l’hôpital où l’on constata que Woods avait été atteint sous l’épaule droite: Irving avait été frappé à la tempe gauche et on a extrait la balle sous l’oreille; elle est du calibre 38, Canavon a été atteint au poumon droit. Son état est très critique.

Pendant la nuit, la police a arrêté sous soupçon un individu qui dit se nommer Edward Connors, natif de New Castle sur-Tyne.

Il a été envoyé en prison.

Billets reliés

L’incendie du Palais de Cristal [Montréal, nuit du 29 au 30 juillet 1896]

Louis Cyr contre le géant Beaupré [Montréal, 25 mars 1901]

Ah, ces vélococipèdes! [Montréal, juillet 1869]

Il apprend sa propre mort [un homme éberlué, Montréal, 11 avril 1915]

L’émeute de la variole [Montréal, 28 septembre 1885]

En garde! Duels à Montréal [1819 et 1837]

Publicités

A propos Vicky Lapointe

Mon nom est Vicky Lapointe. J'ai une formation en histoire (baccalauréat et maîtrise en histoire, Université de Sherbrooke). Mon blogue explore différentes facettes de l'histoire et du patrimoine du Québec et des Francos-Américains aux XIXe siècle et XXe siècles. Je vous raconte ici des moments de notre petite histoire (j'affectionne particulièrement l'histoire du crime) et je vous présente aussi des articles de journaux d'antan.
Cet article, publié dans Crimes et catastrophes, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.